Ressources

7 pièges pour nos raisonnements (ou plutôt 8 !)

Par EMMANUEL OSTENNE, publié le lundi 25 décembre 2017 10:29 - Mis à jour le lundi 25 décembre 2017 11:08
maths_articles.jpg
Un article de Sciences & Vie recense et illustre ces travers de notre cerveau qui peuvent amener à se tromper presque involontairement, mais en oublie un quand même.

L'article Cerveau : sept biais cognitifs qui piègent notre raisonnement propose cette liste d'erreurs méthodologiques (biais) :

  1. Le biais de représentativité :
    l'image a priori qu'on a d'une situation
  2. Le biais d'ancrage :
    le positionnement par rapport à une valeur annoncée
  3. Le biais de confirmation :
    le suivi de l'avis qui confirme ses hypothèses personnelles
  4. Le biais d'aversion pour la perte :
    la peur de perdre
  5. Le biais de cadrage :
    l'énoncé influence la réponse
  6. Le biais de négligence du taux de base :
    un résultat sur un échantillon est toujours à relativiser aux volumes en jeu
  7. Le biais de disponibilité en mémoire :
    la prise en compte des seules informations les plus récente.

Un 8ème manque pourtant à l'appel, le biais de fatigue/distraction :
l'oubli de la fatigue cognitive ou physique et les distractions (extérieures ou pas) qui engendrent nombre d'erreurs de concentration.

Attention à son travail :
Ces erreurs possibles doivent être prises en compte pour remettre en cause notre travail avant de le considérer comme terminé et correct.

Attention aux communicants :
Il faut aussi prendre ces erreurs en compte quand on lit un document car son auteur a peut-être volontairement utiliser ces erreurs pour nous tromper, amener à de mauvaises conclusions.